Réveiller la droite

Réveiller la droite

Partager :
image_pdfimage_print

Réveiller la droite avec les nouveaux visages de la France.

Les élections législatives de 2017 ont de nouveau connu des records d’abstention – 48,8% au premier tour, et jusqu’à 56,83% au second tour ! –  pourtant, dès que je sors dans la rue, je ne peux que constater l’intérêt de mes administrés envers la « chose publique » (res publica, en latin). Alors, amour ou désamour des Français envers la politique ?

Je suis tentée de répondre : les deux ! D’un côté, les citoyens se passionnent pour tous les débats (économiques, sociaux, culturels, etc.), qui leur permettent de s’exprimer sur les sujets qui les questionnent ou les angoissent, au cours de séances publiques ou bien simplement entre amis, mais d’un autre côté, les femmes et les hommes politiques installés dans le système depuis trop longtemps ne prennent pas réellement la peine de les écouter, d’où une méfiance générale à l’encontre DU politique, qui se traduit par une absence aux urnes.

Le parti Les Républicains a sa part de responsabilités dans la tournure que prennent les événements. Que nous ont appris les élections, présidentielles puis législatives, de ces derniers mois ? Que la droite française n’a pas su convaincre les électeurs ! Pour quelles raisons ? Parce qu’elle fonctionne encore selon des principes rétrogrades, où notamment les femmes et les jeunes élus sont tenus à l’écart), avec de surcroît une tentation conservatrice, qui ne peut que la diviser et la faire se replier toujours plus sur elle-même.

La Droite n’a pas su parler à la France que l’on entend plus. On a perdu les élections car la notion de pouvoir d’achat a été oubliée, nous éloignant toujours davantage des classes moyennes. Or aujourd’hui, nous devons trouver des solutions pour panser et pallier les fractures territoriales (deux poids deux mesures entre les métropoles, nos provinces, et nos banlieues), mais aussi les fractures entre ceux qui sont aisés, ceux qui sont aidés et ceux qui se sentent délaissés.

Je pense ici aux PME, aux commerçants et indépendants, aux ouvriers, aux retraités, souvent sacrifiés, souvent invités à payer mais jamais considérés.

La société française a changé, les préoccupations de ses membres également. La droite doit en tenir compte, si elle veut développer une ligne politique cohérente et fédératrice. Aujourd’hui, les instances dirigeantes du parti s’inquiètent d’abord de se choisir un chef. Laurent Wauquiez est d’ores et déjà sur les rangs, tandis que Valérie Précresse vient de décliner l’offre, et toujours pas d’unité à l’horizon, et pour cause !  Les Républicains doivent redéfinir les raisons qui les font militer ensemble. Au-delà des combats d’ego qui continuent de voir le jour, il est de notre devoir d’ouvrir une réflexion de fond qui ouvrirait de grandes et belles perspectives .

La droite française, si elle ne veut pas passer une nouvelle fois pour le « dindon de la farce », doit se réinventer et c’est ce qu’elle fait ! Mais les projecteurs sont tellement braqués sur les pugilats de nos « coqs » que les initiatives positives sont occultées !

Emmanuel Macron croit qu’il a inventé le concept de renouvellement de la vie politique, mais dès 2014, une partie des Républicains, rassemblée autour de l’association « Les Nouveaux Visages d’Île-de-France », créée par Vincent Jeanbrun, a déjà initié ce mouvement. Cette association et ses actions ont permis à la droite de l’emporter lors des élections régionales. Et le modèle fonctionne !

Depuis trois ans, l’Île-de-France est administrée par une assemblée paritaire, jeune et partiellement novice (moi-même, je ne fais de la politique que depuis 2014). Cette assemblée, bien ancrée dans ses valeurs de droite, telles que le travail, le mérite et l’éthique, ose néanmoins parler de justice sociale (en matière de santé et d’économie), d’égalité femmes-hommes (une déléguée spéciale a même été désignée), d’écologie, de soutien à la culture. Ces thématiques ne sont plus l’apanage de la gauche ou de ce nouveau « centre » qui s’impose depuis les dernières élections. Ce sont des sujets urgents non seulement pour les Franciliens mais aussi pour tous les Français.

Qui peut dire aujourd’hui que la région Île-de-France, sous la direction de Valérie Pécresse, est mal gérée ? La moitié des vice-présidents sont des femmes, et elles ont en main des portefeuilles conséquents qu’elles savent répartir de manière réfléchie et moderne. Des projets humanistes et innovants voient le jour, tels que le développement de la SmartRégion et des incubateurs pour les entreprises, l’objectif d’une région sans Sida, des aides accrues aux personnes handicapées et aux femmes victimes de violences. L’environnement est également au cœur de nos préoccupations, car nous avions conscience de l’urgence de la situation avant même la Convention sur le Climat de Paris. La culture dans les lycées a été intensifiée. Et toutes les décisions relatives à ces sujets sont bien souvent approuvées à l’unanimité par le Conseil Régional !

Je suis ainsi fermement persuadée qu’il existe pour la droite française un avenir plus brillant que ce que la « guerre des chefs » nous promet : on peut être  gaulliste et libéral tout en ayant des aspirations sociales et humanistes fortes. Le parti Les Républicains a sous les yeux et en son propre sein la preuve qu’une telle politique plaît et tient la route. C’est cette vision de la droite que je défends et que le mouvement Libres !, lancé par Valérie Pécresse, entend promouvoir afin de refonder l’idéologie de droite. En effet, si cette dynamique fonctionne pour l’Île-de-France, pourquoi pas pour la France entière ?

Manon LAPORTE
Avocate
Conseillère régionale d’Ile-de-France
Déléguée spéciale aux actions culturelles et artistiques dans les lycées

Je co-signe la tribune

10
Co-signataires

Co-signataires

Samira AIDOUD
Ingénieur en mécanique
Conseillère régionale d’ile de France
Conseillère municipale de Sarcelles 

Léa BOYER
Déléguée des jeunes 5ème circonscription du Gard
Attachée commerciale

Anne CABRI
Maire d’Orsonville
Conseillère régionale d’Ile de France
Présidente de l’Agence des Espaces Verts d’Ile de France 

Yasmine Camara
Conseillère régionale d’île de France
Maire-Adjointe de Saint-Maur-des-Fossés

Isabelle GASSELIN
Maire de la Ferté-Imbault
Vice-Présidente de la communauté de communes de la Sologne des Rivières
Vice-Présidente du Conseil départemental du Loire et Cher

DAIGRE Jacqueline
Présidente groupe d’opposition Mairie de Poitiers (Vienne)
Conseillère Municipale Poitiers
Conseillère communautaire Communauté Urbaine Poitiers

Jacques NIO
Conseiller Municipal de Bagnolet

Angélique KHALED
Adjointe au maire de Bourg-la-Reine

Chrystel SOMBRET
Secrétaire départementale Adjointe LR de Seine-et-Marne et Conseillère municipale à Fontainebleau

Raymonde AWONO
Conseillère municipale de Bourg-la-Reine
Déléguée de quartier

Alain VANDAELE
Adjoint au Maire de Bourg-la-Reine

Sebastien POPULAIRE
Maire de Touillon Loutelet

Hamida REZEG
Conseillère régionale Île-de-France
Adjointe au Maire à Meaux

Agnès POTTIER-DUMAS
Adjointe au maire de Levallois

Anne Maud GOUJON
Conseillère régionale de Bretagne
Maire-Adjointe à la mairie de Guidel

Véronique LACOMBE-MAURIES
Conseillère territoriale Est Ensemble
Conseillère municipale de Bondy
Professeur à Paris 12

Brigitte MARSIGNY
Maire de Noisy Le Grand
Conseillère régionale d’ile de France

Carine MARTINI PEMEZEC
Chirurgien-dentiste
Directrice du CMS
Conseillère régionale d’ile de France

Anne-Louise MESADIEU
Conseillère régionale d’ile de France
Vice-Présidente de la commission culture

Martial PRADAUD
Chargé de veille audiovisuel

Jean SPIRI
Conseiller Régional Ile-de-France, Président du CRIPS, Adjoint au Maire de Courbevoie

Laure HUBERT
Conseillère municipale déléguée à la politique de la ville et à la réussite éducative, ville de L’Hay-Les-Roses
Conseillère territoriale du Grand Orly Seine Bièvre

Gaël BARBOTIN
Conseiller régional d’Ile de France
1er adjoint au maire de Rambouillet
Vice-Président du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse

Corentin LE FUR
Maire-adjoint d’Eaubonne chargé des Finances, de la Commande Publique et du Développement Économique
Membre de la Commission des Finances du Val Parisis
Membre de la Commission des Finances de l’AMF

Pascale CARAVEL
Conseillère municipale de Chevigny-Saint-Sauveur

Sylvie CHAMMOUGON-ANNO
Conseillère Nationale LR
Conseillère Municipale et Communautaire

Isabelle PERDEREAU
Conseillère régionale d’ile de France
Maire adjoint à Brétigny Sur Orge

Anne PERE-BRILLAULT
Directrice de cabinet et de la communication
Conseillère régionale d’Ile de France

Soizic PERRAULT
Vice-Présidente du Conseil départemental du Morbihan
Maire-Adjointe de Pontivy
Professeur de Lycée Professionnel

Sylvie PIGANEAU
Maire Adjoint de Versailles
Conseillère régionale d’Ile de France

Florence PORTELLI
Maire de Taverny
Conseillère régionale d’ile de France
Vice-Présidente du groupe L

Laurent JEANNE
Conseiller municipal et territorial
Président du groupe d’opposition municipale de Champigny

PERDEREAU Isabelle
Conseillère Régionale IdF
Présidente de l’agence numérique de la Région IdF
Vive-Présidente du Centre Hubertine-Auclert (égalité femmes-hommes)
Maire-adjointe Brétigny-sur-Orge
Conseillère Communautaire Cœur d’Essonne Agglomération
Présidente du Cercle de Réflexion Politique Cœur d’Essonne

Franck LE BOHELLEC
Maire de Villejuif
Conseiller régional d’Ile de France

Pierre LISCIA
Conseiller municipal Paris 18ème

Véronique BOURBIGOT
Conseillère Départementale du Finistère
Conseillère Municipale de Brest

Laurence ARRIBAGÉ
2ème Adjointe au Maire de Toulouse en charge des sports et de la politique sportive

Thierry MAIGNIEN
Maire du Blanc Mesnil et Conseiller régional délégué spécial en charge du déménagement du conseil régional

Aminthe RENOUF
Conseillère municipale d’IFS
RDJ du Calvados
Conseillère Nationale LR
Pharmacien

Claire ROUSSEAU
Conseillère régionale
Vice-Présidente du conseil régional de Normandie Sport jeunesse et Vie associative

Samia SOULTANI-VIGNERON
Vice-Présidente de la région des Pays de Loire
Maître de conférence en Biotechnologies alimentaires

Sonia ANGEL
Conseillère municipale aux Lilas

Anouk PAOLOZZI DABO
Maire adjointe de Guérande

Stéphane BARON
Maire adjoint de Villepinte
Conseiller territorial Paris terre d’envol 

Sylvie PIGANEAU
Elue Conseillère Régionale Ile-de-France, Maire Adjointe de Versailles, Conseillère Nationale LR

Anouk Paolozzi Dabo
Adjointe au maire de Guérande

Brigitte CHAMBRE-MARTIN
Conseillère municipale LR Fontenay-sous-Bois, Conseillère territoriale LR Paris Est

Bruno POMART
Maire de Belflou

Murielle Mazé
Conseillère municipale à Montreuil

Jean-Claude DELAUNE
Conseiller communal délégué d’Ury
Conseiller communautaire délégué communauté d’agglomération du pays de Fontainebleau

Florence BEUVELET
Conseillère municipale et communautaire Saint-Nazaire
Conseillère régionale Pays de la Loire

Christine CERRIGONE
Maire adjoint au blanc Mesnil
Conseillère départementale

 

Co-signataires issus de la société civile

Morgane MONTET-JOURDRAN / Philippe CRAPART / Davy ANTOINE / Pierre AUFAUVRE / Maxence ROUFFIAC / Jordan HALIMI / Philippe GUERMEUR / Guy MENICUCCI / Benoit VINTRAS / Guy MENICUCCI / Arnaud HERMANT / Philippe GLINEL / Anne LAGROST / Cyril POUVELLE / Frederic MISERI / Eric FASSI / Martial PRADAUD / Valentin BELIN / Sylvie FASSIER / Hugues OLLIER / Francois-Xavier SIGNERIN / Laurent GRIMAUD / Maxime RENAULT / Sebastien COLOMBANI / Samira KASMI / Hervé REVEST / Benoît BASQUIAT / Pierre BARRÉ / Yann URBAIN / Emmanuelle BOLUKU NTESA / Gérard COLAS / Michèle BONHOMME AFFLATET / Eric GUETTEY / Pascal CHENOT / Anne-Marie MICHAUT / Laurent GNAFOUA BLEHI / Romain SAINT-JOAN / Jean-Marc LOPEZ / Nadia HAMOUR / Charles-Emmanuel MANAC’H / Caroline MANAC’H / Florian ROUSSEAU / Aissatou CISSOKHO / François KFOURY / Edmond DIENE / Antonella MAGLOIRE / Martin EVRARD / Andre PASCAL / Pierre Marc Waly NDOUR / Monique SENE / Monique TURPIN / Francois PETIOT / Marie Rose SARR / Tening SY / Amras ORONAR


 

image_pdfimage_print
Partager :